Délégationdes Alpes-Maritimes

Grand âge : sous le soleil de l’amitié

L’équipe santé du Secours Catholique de Cagnes-sur-Mer noue depuis plus de trente ans des liens de proximité avec les personnes isolées, notamment les seniors. Une approche qui s’inscrit depuis 2014 dans la démarche Monalisa, la Mobilisation nationale contre l’isolement des personnes âgées.

Grand âge : sous le soleil de l'amitié

À Cagnes-sur-Mer, nombre de personnes âgées vivent seules, exclues de la société faute de moyens ou de mobilité. Depuis plusieurs décennies, le Secours Catholique des Alpes-Maritimes a pris conscience de cette pauvreté sociale.

Déjà, en 1975, des bénévoles proposaient des « rencontres d’amitié » pour sortir les plus âgés de l’isolement. À 85 ans, Thérèse Cutayer continue de les animer. Une infirmière de formation, Michelle Coutelle, va plus loin en 1988 : elle crée l’équipe santé, pour contrer l’isolement de personnes qui vivent à l’écart du monde. Notamment en allant vers elles.

Les jeudis après-midi, Madeleine accueille Annie, l’une des 75 bénévoles de l’équipe : « Voici mon rayon de soleil ! » À 97 ans, Madeleine conserve sa joie de vivre. Aux murs de son petit studio, des photographies d’avant-guerre rappellent la belle Parisienne qu’elle a été et que les Galeries Lafayette, son employeur, avaient tôt repérée.

Annie et Madeleine parlent durant des heures de sujets très variés. « En se promenant en ville quand il fait beau », précise Madeleine qui s’intéresse aussi bien à la politique qu’à la religion. Sur son petit téléviseur, elle assiste aux cérémonies religieuses de toutes les confessions. Ses yeux bleus pétillent de vie et elle compte bien arriver à cent ans. « Je ne crois pas à la mort », dit-elle en riant.

« Les assistantes sociales ou la paroisse nous mettent en contact avec des personnes isolées, explique Michelle Coutelle. Un bénévole est présenté à la personne âgée et nous laissons la relation suivre son cours, débouchant parfois sur une amitié très forte. »

Une vie riche

Il y a quatre ans, Tessa, bénévole sexagénaire, venait de perdre son fils handicapé. L’équipe santé lui a présenté Raymonde. Arrivée seule à Cagnes après une vie riche de voyages et de rencontres spirituelles, celle-ci ressentait une profonde solitude et avait des idées noires.

Cette rencontre lui a redonné courage. Mal voyante, Raymonde n’a rien d’une « vieille dame » malgré ses 96 ans. Avec l’aide de Tessa, elle a pu rédiger un cours sur la respiration abdominale, pratique apprise auprès de maîtres bouddhistes et elle s’est attelée à l’écriture d’un livre sur, dit-elle, « toutes ces choses que j’ai reçues de Dieu ». Dans ce livre, elle expose sa conception du monde et partage ses secrets pour conserver sa santé physique autant que mentale.

Les visites à domicile constituent une grande partie des activités proposées par l’équipe santé, mais pas la seule. Toutes les fêtes sont l’occasion de rassembler ceux qui peuvent se déplacer : Noël, l’Épiphanie, la fête de la Musique ou des Grands-Mères… « Pour financer ces événements, explique Michelle, nous faisons des gâteaux que nous vendons. Ces fêtes rassemblent presque autant de bénévoles que de personnes âgées, dont une dizaine vivent dans les maisons de retraite proches. » Des excursions d’une journée, aux îles de Lérins par exemple, ou de plusieurs jours, comme à Rome, Venise ou Lourdes, sont aussi des fêtes.

Le lundi, dans une des salles paroissiales de Notre-Dame-de-la-Mer, les seniors viennent jouer aux cartes, aux dominos ou au Scrabble. Monique, ancienne bénévole, rompt ici sa semaine de solitude : « Cela permet de ne pas rester trop longtemps seule », confie-t-elle.

120 personnes accompagnées

Bénévole depuis dix ans, Lucienne veille à leur confort. Elle prépare thé et café, ainsi que de savoureuses pâtisseries. « Parfois, nous jouons de la musique, dit-elle. Nous entretenons la bonne humeur. Mais seuls ceux qui sont valides viennent ici. »

Le mardi, Patrick anime un atelier informatique pour atténuer la fracture numérique dont souffrent les aînés. Dans une autre salle paroissiale, on répète Le Clan des veuves, une comédie de Ginette Garcin. La doyenne des quatre comédiennes, Lucette, leste et dans le coup, relègue aux oubliettes ses 89 ans. La frontière entre bénévoles et personnes âgées s’estompe et se transforme en enrichissement réciproque.

L’équipe santé de Cagnes-sur-Mer accompagne quelque 120 personnes, dans le respect des valeurs que prône depuis 2014 la charte de Mobilisation nationale contre l’isolement des personnes âgées (Monalisa). Une charte que le Secours Catholique des Alpes-Maritimes a été le premier de son réseau à signer.

>> Lire l’article sur le site web national du Secours Catholique

Imprimer cette page

Faites un don en ligne