Visuel principal de l’article
Légende image
Des choix impossibles
Contenu national
Thème
Prise de position
Commune
Alpes-Maritimes

Notre Etat de la pauvreté en France 2020

Paragraphes de contenu
Ancre
0
Texte

Le Secours Catholique-Caritas France publie jeudi 12 novembre son rapport statistique annuel État de la pauvreté en France 2020. Constats et analyses sur la précarité issus de l’observation sur l'ensemble du territoire national de plus de 55 400 situations (sur les 1 393 000 personnes accueillies en 2019).

Pour son rapport 2020 qui alerte sur la dégradation du niveau de vie des plus pauvres, l'association a complété son étude d'une enquête approfondie sur leur budget, pointant les privations quotidiennes et les arbitrages impossibles auxquels ils sont confrontés : chauffer le logement ou se nourrir, acheter un habit pour la rentrée ou payer la facture d'électricité.

Le Secours Catholique rappelle ainsi que nombre des dimensions de la pauvreté sont liées à une constante : l'insuffisance et l'instabilité des ressources. 

Ancre
0
Publication
Fichier
Visuel de couverture
État de la pauvreté en France 2020
Publication nationale

État de la pauvreté en France 2020

Description
En 2019, les équipes du Secours Catholique ont accompagné 1 393 000 personnes :  740 000 adultes et 653 000 enfants. Le recueil d’information réalisé concernant 55 400 ménages permet de dresser un portrait de la pauvreté et des personnes touchées, pointant cette année la dégradation de leur niveau de vie et les arbitrages budgétaires impossibles qu'elles doivent opérer pour survivre. 
Ancre
0
Texte
Plus de la moitié des ménages accueillis disposent de moins de 9 euros par jour de reste pour vivre par personne. 4 ménages sur 10 sont même dans l'incapacité de couvrir leurs dépenses alimentaires quotidiennes.
Ancre
Titre du paragraphe
Le budget des ménages dans les Alpes-Maritimes
Texte


En 2019, plus de 20 000 personnes ont été accueillies par les équipes de la délégation des Alpes-Maritimes constituées par 500 bénévoles et 8 salariés.

  • Les principales demandes d’aides concernent l’accueil, l’écoute et le conseil (84%) et l’alimentation (71%).
  • La proportion de mères seules et de couples avec enfants a subi une hausse préoccupante, passant de 40% en 2014 à 50% en 2019 de nos publics.
  • Dans les Alpes-Maritimes, entre 2014 et 2019, le revenu par unité de consommation a baissé, passant de 438 à 340€ mensuels.
     
Ancre
Titre du paragraphe
Vidéo : Notre état de la pauvreté en 3 min
Code de la vidéo YouTube
kVRhE68_7eQ&t